Un Prieuré un peu particulier

L’église de Pully voit l’ajout d’un prieuré sur ses terres. Mais il ne s’agit pas d’un prieuré comme le terme le sous-entend. En effet, le « Prieuré » n’a jamais accueilli de monastère et doit seulement son nom « au fait qu’il était à l’origine propriété des moines du Prieuré de Payerne » (cf. Rapport de la ville de Pully). Malgré la charte de la reine Berthe, l’église de Pully passe successivement sous l’autorité de l’abbaye de Saint-Maurice et celle de Payerne. Lorsque l’église de Pully se retrouve sous la possession de Payerne, des moines de l’abbatiale font construire à Pully une maison rurale servant à accueillir les vignerons du prieur de Payerne dans le but d’exploiter les vignes pulliéranes. Et c’est pourquoi le « Prieuré » est construit ! Les vignes de Pully étaient déjà réputées à cette époque, comme le confirme notamment la découverte des vestiges du pressoir du 14e siècle.

L’histoire des découvertes