Histoires de chiens

Deux fables d’Ésope sur les chiens…

D’où il ressort que le chien est sot, goinfre et parfois fanfaron …

Le chien à la sonnette

Un chien mordait tout le monde. Son maître lui accrocha alors une sonnette pour le signaler à tout le monde. Mais lui, avec sa sonnette, se pavanait au marché. Une chienne lui dit alors : « Pourquoi te pavanes-tu ainsi ? Ta sonnette signale ta méchanceté cachée ».

Moralité : Les manières des vantards laissent voir leur méchanceté cachée.

Le chien et le coquillage

Un chien raffolait d’œufs. Lorsqu’il découvrit un jour un coquillage rond et lisse, il le prit pour un œuf et l’avala. Mais son ventre enflé lui faisant mal, il dit : « je l’ai bien mérité, car je prends tout ce qui est rond pour des œufs ».

Moralité : il faut réfléchir avant d’entreprendre quelque chose, sinon on s’expose à des difficultés.